"/>

Kawasaki Z1000R 2017: Une brute raffinée

Par Moto-News 21 février 2017

En voilà un super test ! Tout d'abord, 140 km de routes sinueuses de l'Algarve Portugais où nous avons peu eu l'occasion de voir le paysage tant le rythme était un peu "trop"... Ensuite, une heure sur le super circuit de Portimao. Que voulez vous de mieux ?

Pour 1500 euros de plus qu'une Z1000 standard, vous obtenez une R. Meilleurs freins, meilleure suspension arrière et une robe alléchante. Si vous en volez encore plus, un kit performance peut être monté. Il se compose d'une double sortie Akrapovic, de bouclier en carbone et d'un tankpad...

La Z1000R est équipée des même étriers de frein Brembo monoblocs M50 (comme la H2R Ninja) qui viennent mordre des disques de 310mm. Ajoutez à cela des durites aviations et vous obtenez un freinage démoniaque et contrôlable.

Par rapport à la Z1000 standard, l'amortisseur arrière se voit remplacé par un Ölhins S46DR1S, rien que ça ! Le must actuellement. Ce combiné change radicalement le comportement de la R.

Une Z1000 dotée d'un fantastique moteur. On pourrait être tenté de lui reprocher une réponse un peu brutale des gaz à bas régime, mais entre ce sentiment et une parfaite et rapide réponse, il y a une frontière très mince.
Le moteur est très plein et répond présent à tous les régimes et pousse jusqu'au rupteur sans jamais se fatiguer. Le son d'admission est puissant et sportif, mais pas dérangeant. Les ingénieurs ont travaillé acoustiquement la forme de la boite à air. Mission accomplie !

Le levier d'embrayage réglable en 5 positions est d'un douceur incomparable. Le système à glissement limité permet des rétrogradages offensifs sans jamais perdre l'adhérence de l'arrière.


Les trajectoires sont précises, et vous placez la R exactement où vous voulez qu'elle passe. Avec une bonne position de conduite, la garde au sol ne souffre d'aucune critique.

Qu'avons-nous a reprocher à cet hooligan ? On pourrait avoir un quickshifter up and down, on n'aurait pas trouvé étrange d'avoir un contrôle de traction (même en option). Nous n'en avons pas eu vraiment besoin, mais certains pourraient trouver sécurisant d'avoir ce genre d'équipement.
La Kawasaki Z1000R est un jouet addictif, performant, excitant et est la presque parfaite naked-bike. Le niveau de finition est élevé comme Kawasaki nous y a habitué depuis longtemps. Si les naked-bike, c'est votre truc, alors cette Kawa est pour vous !

Si les dernières évolutions électroniques vous font vibrer les neurones, passez votre chemin. Mais si la brutalité raffinée vous accroche. Si votre cerveau entre en ébullition à chaque torsion de poignée, ne chercher plus : la Z1000R.


Cliquez ici pour plus détails sur la Kawasaki Z1000R

Texte : Frank Slabbynck
Photos : Target Press

Caractéristiques

Moteur
Refroidissement liquide - quatre temps - quatre cylindres
Cylindrée 1043 cc
Puissance maximale 142 ch à 10000 rpm
Couple maximal: 111 Nm à 7300 rpm
Transmission: 6 vitesses

Chassis
Cadre: cadre poutre en aluminium
Fourche: 41 mm, upsd
Suspension arrière: Öhlins entièrement réglables
Freins avant: Double disque de 310mm semi-flottants, étrier Brembo monobloc à quatre pistons
Arrière: Simple disque de 25 mm avec étrier à deux pistons

Taille
Empattement: 1.435mm
Hauteur de selle: 815 mm
Poids à vide: nd
Capacité du réservoir de carburant: 17 litres

Prix:
13. 999 (BE)

Visitez la galerie de la Kawasaki Z1000R

Réagir

Inscrivez-vous afin de laisser vos commentaires....