La nouvelle révolutionnaire HONDA CRF250R 2018

Par motornieuws 31 juillet 2017

Avec son cadre de septième génération à la géométrie modifiée et équipée de suspensions Showa, l’évolution laisse à présent place à la révolution. La CRF250R est équipée du même châssis que la CRF450R et d’un bloc moteur DOHC complètement nouveau.

Et oui, DOHC!

Septième génération

Avec la possibilité de faire un choix entre différents mappings et une ergonomie pensée entièrement pour le pilote, elle reste toutefois une machine également développée pour le pilote amateur. Tout le monde peut la piloter à son propre niveau. Mais les prestations de haut niveau qu’elle fournit le sont dans un seul but : offrir une machine capable de gagner aux pilotes qui sont capables de gagner

Plus rapide

La CRF250R supplante le modèle 2017 avec une progression de 5% du rapport poids/puissance. Dans une confrontation directe, le modèle 2018 est 3% plus rapide sur les 10 premiers mètres et 3,6% plus rapide sur 30 mètres. Ce qui correspond aux longueurs respectivement d’une demi-moto et d’une moto complète.


Le bloc DOHC super carré, aux soupapes plus grandes et son système d’admission et d’échappement redessiné délivre presque 6 cv de puissance maximale en plus avec une zone rouge qui débute plus tard et une puissance délivrée sur une plage plus large. Dès le départ et ensuite tour après tour, la CRF250R 2018 permet de prendre l’avantage en abaissant les temps au tour.

Le nouveau châssis a pour objectif de centraliser les masses et est identique à celui de la CRF450R. Il permet que la puissance plus importante soit utilisée efficacement et, grâce à une géométrie et un centre de gravité abaissé, la roue arrière reçoit davantage d’adhérence.

La CRF250R 2018 utilise également la fourche avant inversée de 49mm de chez Showa offrant de larges possibilités de réglage.
Toujours comme la CRF450R, la CRF250R est équipée en série d’un démarreur électrique.

Le nouveau châssis a pour objectif de centraliser les masses

Bloc complètement nouveau

Le bloc de la CRF250R est complètement nouveau et a été construit pour offrir une puissance maximale élevée et une prise de tours plus importante. Les chiffres : 6 cv de puissance en plus et une puissance délivrée sur une plage d’utilisation plus large de 2000 tours/minute avec une zone rouge qui débute désormais à 14 400 tours/minute ; soit 900 tours/minute plus tard que le modèle 2017.

Le banc de puissance dit tout : à partir de 8 500 tours/minute, la nouvelle CRF laisse le modèle précédent tout simplement derrière elle. Quand le modèle 2017 plafonnait à 11 000 tours/minute, la CRF250R 2018 continue quant à elle à délivrer sa puissance et son couple.

Au centre de ce résultat, une optimisation des flux gazeux – aussi bien au niveau de l’admission que de l’échappement – et un alésage modifié de 79 x 50,9 mm (76,8 x 53,8 mm précédemment). Cette configuration « super-carrée » permet d’utiliser des soupapes en titane plus larges : 33 mm pour l’admission, 26 mm pour l’échappement (30,5 et 25 mm précédemment).

Les chiffres : 6 cv de puissance en plus et une puissance délivrée sur une plage d’utilisation plus large de 2000 tours/minute avec une zone rouge qui débute désormais à 14 400 tours/minute ; soit 900 tours/minute plus tard que le modèle 2017.


L’angle des soupapes et leur levée ont également été adaptées tandis que les basculeurs reçoivent un traitement DLC (« Diamond Like Coating »). Les soupapes d’admission sont alimentées via le système d’injection électronique PGM-FI de 46 mm de diamètre.

Le nouveau moteur offre deux conduits d’échappement avec chacun leur collecteur tandis que les deux silencieux d’échappement sont positionnés 24 mm plus près du centre de gravité de la moto.
Un démarreur électrique est intégré dans le moteur. Il remplace le kick et est positionné de façon centrale. La batterie Lithium-ion ne pèse que 0,65kg. Le poids total du bloc avec tout le système de démarrage électrique et le double arbre à cames en tête, est à peine 1 kg de plus que celui de la CRF précédente.

L’huile lubrifie désormais tant l’embrayage que la boîte de vitesses et a un volume total de 1250cc. Jusqu’au modèle 2017, les modèles CRF250R avaient un système de lubrification qui séparait l’huile moteur (850 cc) de l’huile de l’embrayage (750 cc, soit 1600 cc au total).

Le modèle 2018 est 3% plus rapide sur les 10 premiers mètres et 3,6% plus rapide sur 30 mètres

équilibre parfait

Avec un poids qui se situe 340 grammes plus bas que son prédécesseur, le cadre en aluminium de 7ème génération offre un équilibre parfait entre rigidité et stabilité, avec en outre une traction optimisée.

En comparaison avec le modèle précédent, la géométrie est sensiblement différente : l’empattement est plus court de 3 mm (1486 mm) et la distance entre l’axe de roue arrière et celui du bras oscillant est réduite de 15 mm (573 mm).

L’arrière-cadre est désormais réalisé en aluminium extrudé (à la place de forgé) et est 20% plus léger ; la hauteur de selle augmente de 6 mm jusqu’à 957 mm et la garde au sol gagne 5 mm. Prête à rouler et avec le plein, la CRF250R pèse 108,1 kg.

La fourche Showa à air du modèle 2017 laisse place à un modèle Showa inversé à ressorts. Cette fourche a été d’abord utilisée sur la CRF450R et n’est pas une évolution de la fourche de 48 mm mais bien une version du kit Showa que Honda met à disposition de ses teams sur le championnat japonais. Cette fourche full racing est complètement réglable et offre à la fois un contrôle d’une précision absolue et un feed-back supérieur.

Le bras oscillant plus léger de 220 grammes est relié via le système Pro Link à un amortisseur arrière entièrement réglable lui aussi.

L’arrière-cadre est réalisé en aluminium extrudé.

Réservoir en titane

La CRF250R 2018 dispose d’un réservoir d’essence de 6,3 litres en titane issu de la CRF450R qui, avec ses 1039 grammes, ne pèse pas moins que 513 grammes de moins que l’élément qu’il remplace.

Cette réduction d’un demi-kilo sur un point aussi loin placé du centre de gravité optimise sensiblement la maniabilité de la machine et le bouchon de réservoir plat permet au pilote de se positionner encore plus en avant. Les lignes sont plus fluides, ce qui permet non seulement de se déplacer plus facilement sur la moto mais aussi de diriger plus naturellement l’air vers les radiateurs.

La nouvelle CRF250R sera disponible à partir de la fin 2017 chez les dealers officiels Honda.

Fiche technique Honda CRF250R 2018

Réagir

Inscrivez-vous afin de laisser vos commentaires....