Suzuki GSX-R1000: Retour chez les hommes

Par Moto-News 13 février 2017

A n'en pas douter, la Suzuki GSX-R1000 représente un atout majeur. Le lieu et les invités de cette présentation le confirme. Si Honda avait embauché Freddie Spencer et John McGuinness pour sa Fireblade, c'est Kevin Schwantz et John Reynolds qui étaient les guest stars sur le tracé de Philips Island. Joli !

Kevin Schwantz comme prof !

Clairement, ce n'est pas une compétition sur les endroits ou les pilotes invités qui font la différence. Ce qui compte, c'est la moto elle même. Et, après 2 tours dans le sillage de Reynolds pour apprendre le circuit, nous ouvrons en grand les gaz dans la ligne droite de Melbourne. Une chose vous explose au visage, c'est vraiment une évolution gigantesque qu'a subit le GSX-R. Plus féroce, plus forte et plus rapide que jamais !

Un tour plus tard, on passe la quatrième (sans embrayage) au début du long gauche avant de visser la poignée à fond. La Suz se sent légère, précise et stable. Un vent de tempête souffle dans mon casque. Bout de la ligne droite, on poigne dans les freins à 290 km/h. Une vitesse que jamais une GSX-R n'a atteint aussi facilement. Je suis sur un missile !

C'est ce que voulaient les ingénieurs ! Une GSX-R dotée des meilleures performances jamais atteintes sur cette machine. Cette Suzuki fait mieux dans tous les domaines,aérodynamique, poids, encombrement et solutions moteur comme l'absence d'arbre d'équilibrage.

SR-VVT

Pour obtenir plus de puissance en haut tout en gardant de la pêche en bas, Suzuki a employé le génial système SR-VVT. Ce calage de soupapes variable issus du MotoGP utilise la force centrifuge pour régler l'angle des cames d'admission via des billes d'acier et des rainures qui modifie la calage de l'admission à plus de 10.000tr/min. Le nouveau ride-by-wire vient appuyer un système d'injection et d'échappement dynamique. Ce dernier, le Suzuki Exhaust Tuning Alpha est un peu compliqué, avec des tubes s'inter-connectant... Le résultat est une augmentation de la zone rouge qui passe de 13.500 à 14.500tr/min.

Plus mince

Le cadre est directement inspiré du MotoGP. Plus fin et plus léger que précédemment.

Standard ou R ?

Showa équipe la version standard. Le modèle R obtient la fourche BFF avec réservoirs séparés ainsi qu'un combiné arrière offrant plus de possibilités de réglage (BRFC) et un poids moindre. Brembo fournit les freins de la version R qui profite aussi de l'ABS en virage. L'IMU permet également d'avoir 10 réglages différents de contrôle de traction. Deux modes pluie, quatre pour la route et quatre pour le circuit. Cette Suzuki est si rapide que le shifter up & down est indispensable. Toutes les machines proposées à l'essai était des versions R d'un beau bleu MotoGP.
A bord, on se sent vite chez soi et heureusement tellement il faut se concentrer sur la piste. Cette Suz est simplement incroyablement rapide.

Une GSX-R typique ?

203kg avec les pleins, la Suzuki n'est pas la plus légère des hyper-sport. Cependant, le moteur envoie vraiment du lourd et la moto reste stable lors de gros freinages. Les freins mordent moins que des Brembo M50, mais la puissance de freinage est très bonne. L'ABS fonctionne à merveille au point que nous avons refusé de l'enlever quand les ingénieurs nous l'ont proposé. Cela reste une vraie GSX-R mais mieux partout. Malgré notre taille généreuse, la place à bord reste accueillante et se déplacer ne pose pas de soucis. De plus, le confort est excellent ce qui est un bon point quand les autres fatiguent. Les pieds trouvent les appuis naturellement et on retrouve ses vieux repères des ex-GSX-R.
Cette nouvelle mouture relance Suzuki dans la cour des hypersports.

De retour chez les hommes

Que cette GSX-R devienne la plus rapide dépendra de son pilote. Avec 200cv et un châssis sublime, elle peut le faire. Elle revient dans la cour des grands, dans la cour des hommes.
La Suzuki GSX-R sera disponible en mars pour 16.999 euros, la version R arrivera en mai.

Cliquez ici pour plus d'info sur la Suzuki GSX-R1000

Caractéristiques

moteur
Type de refroidissement liquide à quatre temps - quatre cylindres en ligne
Cylindrée 999,8 cc
Puissance maximale 199 ch à 13200 rpm
Couple maximal: 117,6 Nm à 10800 rpm
Transmission: 6 vitesses


châssis
Cadre: cadre poutre en aluminium
Frein avant: 320 mm Brembo monoblocs - étriers radiaux - disques 320 mm
Frein arrière : étrier simple piston, disque de 220 mm

dimensions
Empattement: 1.420mm
Hauteur de selle: na
Poids à vide: 203 kg (mode R), 202 kg (standard)
Capacité du réservoir de carburant: 16 litres

Prix standard:
16,999 euros (BE)

Visitez la galerie photo du test de la GSX-R1000 en Australie

Réagir

Inscrivez-vous afin de laisser vos commentaires....