Premier essai KTM 690 Enduro R: l'aventure à l'état pur?

Par Thierry Sarasyn 1 mars 2019

La seconde partie de l'essai KTM 690 de 2019 nous amène à l'Enduro R. Une contradiction en soi, car KTM ne place pas l'Enduro R dans son segment enduro. Un signe que cette KTM soit plus qu'une machine d'enduro. A moins que ce soit le contraire?'

X-Factor?

Tout dépend de ce qui caractérise une enduro. Depuis 1976, vous pouviez considérer la XT500 comme une machine d'enduro. Dans les années quatre-vingt, une XL600R aussi était une enduro. Et nous pouvons allonger la liste un bon moment. Aucune des machines précitées ne visait les extrêmes. Mais c'étaient des motos conçues à la base pour une utilisation off road mais qui plaisaient à un public plus large, en partie pour leur souplesse d'utilisation et en partie pour leur charisme.
On peut se demander si le X factor de la 690 Enduro R suffira pour obtenir le même résultat en Belgique aussi. D'une part, il n'y a pas trop de possibilités de faire du tout-terrain par chez nous. Et sûrement pas les larges pistes ouvertes où la 690 R est visiblement à l'aise. Mais cela ne doit pas nous empêcher de tester les qualités de la 690 R. Et c'est exactement ce que nous avons fait en Algarve, un petit coin de paradis pour l'off road dans le sud du Portugal.

Bain d'hiver ?

Spécifique

Pour une approche plus technique du bloc moteur, nous vous renvoyons à l'essai de la 690 SMC R publié dernièrement (sur ce même site pour Motojournal). Ce qui ne veut pas dire que l'Enduro soit une SMC R avec des roues plus grandes. Il y a plus de différences, au point même qu'il serait très difficile de transformer une Enduro R en SMC R ou vice versa. Non seulement les roues et la suspension diffèrent, mais aussi les freins, la selle et surtout l'électronique. Tout comme pour la SMC R, une électronique très spécifique a été mise au point pour l'Enduro R. Cela signifie qu'à côté du mapping de base très sûr, vous pouvez aussi choisir un mapping avec lequel le contrôle de traction permet de faire des wheeling, autorise dans une certaine mesure le patinage de la roue et un blocage mesuré du frein arrière. Cela suffit amplement pour le pilote moyen ou pour un petit parcours modéré, mais si vous voulez vraiment y aller à fond, il vaut mieux couper le contrôle de traction ainsi que l'ABS à l'arrière.

L'Enduro R est bonne à tout faire.

Un parcours relevé

Et il est facile de rouler vite avec l'Enduro R. C'est une expérience très amusante d'attaquer des sentiers off road avec ses 74 ch et le quickshifter up&down. Au début, il nous semblait que l'Enduro R avait besoin d'une conduite plus énergiques pour activer le quickshifter, mais c'était peut-être dû au fait que nous descendions d'une machine de route nerveuse pour enfourcher une moto dotée d'une roue avant de 21 pouces et orientée purement sur l'off road.

Avec une marque telle que KTM, on peut espérer qu'ils vont concocter un trajet off road bien pimenté. Et que l'ouvreur possède au moins quelques titres nationaux en enduro à son actif.


A mesure que la route défilait, nous nous sommes mieux habitués à ce système de changement de vitesse sans embrayage. Il aide vraiment à rouler plus vite, plus en souplesse et même parfois à mieux franchir des passages techniques. L'assistance à l'embrayage le rend très léger à utiliser aux endroits où le pilote tout-terrain doit jouer de l'embrayage pour passer rapidement les difficultés.
Avec une marque telle que KTM, on peut espérer qu'ils vont concocter un trajet off road bien pimenté. Et que l'ouvreur possède au moins quelques titres nationaux en enduro à son actif. Je ne sais pas si c'était le cas, mais ce garçon savait piloter comme un vainqueur du Dakar. Le fait qu'il finisse par se planter dans l'un des passages techniques a été une consolation au vu des circonstances. Même les demi-dieux peuvent être faillibles.

Balade agréable en hors-piste portugais.

Concept

Revenons à la 690 Enduro R et à son concept original. Tout comme la XT et la XL dont nous parlions au début de cet article, cette monture a été conçue spécifiquement pour l'off road. Oui, mais sur une plate-forme qui n'aborde pas l'off road comme un sport de compétition, mais comme un loisir. Si vous voulez courir le Dakar ou le championnat de Belgique d'enduro, vous savez déjà à quelle porte il faut frapper chez KTM. Mais alors, à qui est destinée l'Enduro R?

Un vrai bonheur de cravacher l'Enduro R à ces endroits et de passer les rapports à l'aide du quickshifter à des vitesses qui vous feraient perdre votre permis de conduire même sur route.


Bon, tenons-nous en aux pilotes off road qui veulent aussi utiliser leur moto sur la route, mais ne se contentent quand même pas d'emprunter les sentiers de campagne. Au cours de l'essai, nous avons dont fait bien plus que cela. Une partie du tracé passait par la montagne et des vallées sur des chemins larges sans revêtement. Un vrai bonheur de cravacher l'Enduro R à ces endroits et de passer les rapports à l'aide du quickshifter à des vitesses qui vous feraient perdre votre permis de conduire même sur route. Mais ce n'était pas tout. Il y avait aussi des passages techniques. De la boue, des rochers, de petites rivières. Tout cela ne posait pas de problème à l'Enduro R, qui marchait même mieux que ce à quoi nous nous attendions. Et cela sans vrais pneus d'enduro. Grâce à sa construction étroite à l'avant, vos genoux ne sont d'ailleurs pas plus écartés que sur une EXC 250.

Très étroite entre les jambes. Parfait pour le contrôle.

Étonnante sur route

Dans un certain sens, il est donc étonnant que l'Enduro R se comporte bien aussi sur route ouverte. En fait, nous n'allions pas tellement moins vite sur route que quelques heures auparavant au guidon de la SMC R. Grâce au bloc moteur amélioré, à la suspension WP et au cadre adapté. Ne croyez donc surtout pas que les qualités en off road de l'Enduro R la rendent inapte à circuler sur route. Avec les pneus montés d'origine en Belgique, elle devrait même offrir encore un peu plus de grip et être un peu plus incisive dans les virages qu'avec les pneus à galets utilisés pour notre test.

Cette moto ne ressemble pas à une 690

Off Road Spirit

Dans ce sens, vous pouvez donc aisément la comparer au niveau philosophique avec des monocylindres iconiques comme la XT et la XL. Mais avec les attributs qu'on peut attendre d'une moto de 2019. Des composants de grande qualité, une électronique irréprochable et un bloc moteur tellement bien retravaillé qu'il ne donne presque plus la sensation d'être un monocylindre. Cela devrait même la classer parmi les choix possibles pour partir dans des raids d'aventure.

Sachant cela, on ne peut que regretter que les possibilités de s'ébattre au guidon de l'Enduro R en Belgique soient plus réduites que dans n'importe quel autre pays européen. Ce serait chouette si l'Enduro R pouvait contribuer à ramener un peu de cet état d'esprit off road sur les routes belges, car ses qualités routières sont étonnantes, sa puissance satisfaisante et son potentiel en tout-terrain important. Vue sous cet angle, la KTM Enduro R édition 2019 a ses chances même en Belgique. Elle le mérite.


Photos: Sebas Romero


Vous voulez plus d'infos sur la KTM 690 Enduro R?

Ici le test de la KTM 690 SMC R

Egalement excellente sur la voie publique.

Données techniques et prix

Bloc moteur
Type: monocylindre LC4 à refroidissement liquide
Cylindrée: 689 cm³
Puissance: 74 ch @ 7.900 t/m
Couple: 73,5 Nm @ 5.700 t/m
Vitesses: 6
Embrayage : humide avec fonction slip/assist

Partie cycle
Frein avant: double disque de 300 mm, étriers à quatre pistons à montage radial, ABS
Frein arrière: simple disque de 240 mm, 2 pistons, ABS
Suspension avant: WP 48 mm, entièrement réglable
Suspension arrière: WP monochoc, entièrement réglable

Dimensions, poids et prix
Hauteur d'assise: 910 mm
Empattement: 1.493 mm
Capacité du réservoir: 13,5 litres
Poids à sec: 146 kg
Prix: 10.699 euros

L'inégalable LC4 mono.

Réagir

Inscrivez-vous afin de laisser vos commentaires....